Un enfant Un arbre

Pour que les enfants plantent les arbres du futur autour de leurs écoles au Niger

L'initiative
Un enfant Un arbre

Les enfants apprennent la reforestation, en pleine terre et en pépinière, à partir de l’école.

Cette initiative allie éducation, environnement et opportunité économique.

Préserver
la nature
avec les enfants

Les enfants du Sahel subissent en 1ère ligne les effets de la déforestation
et du changement climatique.

En plantant la clôture verte de son école, en arrosant et soignant « ses » arbres, et en faisant pousser de jeunes plants en pépinière, l’enfant acquiert 
des liens d’intimité avec la nature et agit pour sa préservation.

L’école devient un îlot de nature protégé, propice à d’étude.

Avant
Avant
Après
Après

6 projets (12 écoles)

depuis 2023

Ecole de Gonzare, à la périphérie de Niamey

« Clôture verte et maraichage à l’école ». Ce projet de l'école Gonzare en périphérie de Niamey, est financé par la Fondation belge Gillès qui en a inspiré l’originalité : associer élèves et femmes maraichères pour une gestion commune de la clôture verte et de la pépinière d’arbres, avec l’avantage d’apprendre aussi à cultiver. Par cette dynamique, le projet adresse aussi la situation de pauvreté et d’insécurité alimentaire.

depuis 2023

5 collèges de la région de Dosso

« Sécuriser cinq collèges en respect de l’environnement » – Un projet à 140 km de Niamey, piloté avec la coopération Belgique/Niger (Enabel). Ces collèges parmi les plus démunis de la région, sont riches de vastes terrains à clôturer d’arbres. Une équipe de formateurs régionaux est déjà à pied d’œuvre avec les professeurs et les villageois.

depuis 2021

3 écoles de Danzama-Koira, à Niamey

« Notre joyau » comme disent les trois directrices de Danzama car la clôture verte a embelli la vie scolaire : sécurité pour les élèves, verdure, calme (sauf lors des récréations des 3300 élèves !), propreté, hygiène. La pépinière canalise beaucoup d’intérêt, au sein de l’école et dans la communauté.

depuis 2017

École de de Sarando-Ganda, région de Tillabéry

La « Nouvelle école » de Sarando-Ganda en zone rurale, à 30km de Niamey – Sa nouveauté est d’être maintenant un vaste terrain de biodiversité, clôturé de vert, où chaque année environ 360 élèves s’exercent à la reforestation en particulier via leur pépinière. La pépinière des femmes du village complète la dynamique.

depuis 2014

École de Karey-Gorou, région de Tillabéry

« L’école Baobab » comme disent les élèves du village de Karey-Gorou en zone péri-urbaine, à 20 km de Niamey - L’école est sécurisée par une clôture de haie vive et 50 arbres dont 5 beaux baobabs. Chaque année, les élèves font pousser des centaines de plants d’arbres dans leur pépinière et les vendent.

depuis 2011

Ecole de Bobiel, à Niamey

« L’école petite forêt » comme disent les habitants du quartier de Bobiel, au cœur de Niamey - 70 arbres entourent la cour. Beaucoup dépassent les cinq mètres. Ombre, air pur, calme : un îlot de nature protège les élèves. Une première expérience passionnante et très instructive.

Actualités

Général

mai 2024

Petites Murailles Vertes ?

La Grande Muraille Verte est une initiative lancée en 2007 par l’Union Africaine pour planter des arbres et restaurer la biodiversité sur toute la largeur du continent, soit 8000 km ! Au Niger, elle devrait, à terme, couvrir presque 1/4[...]

Dosso

avril 2024

Presque 4 km de haie vive à planter !

Les conditions sont maintenant réunies dans chaque collège pour se lancer dans cet exploit. L’eau est disponible : il est possible d’arroser en abondance en puisant avec des seaux dans le bassin alimenté par le forage, ou en la déversant[...]

Dosso

février 2024

La formation avant la plantation des arbres

Le cycle de formation se poursuit dans les cinq collèges : les thèmes « Comment vit l’arbre » et « Les bienfaits de l’arbre » ont galvanisé les enseignants et enseignantes. Le fait de comprendre la magie de la photosynthèse et de mesurer la[...]

Gonzare

janvier 2024

Les légumes devancent les arbres

Les maraichères ont pris le lead et leur terrain (le tiers de la cour de l’école) est entièrement couvert de légumes : 3000 m2 d’oignons dont les bulbes grossissent déjà ; 2000 m2 de poivrons quasi mûrs, de tomates et[...]

Dosso

décembre 2023

Le grillage avant les arbres

Sans protection, pas d’arbres ! Les entreprises chargées par Un enfant Un arbre d’installer les murets grillagés sont à l’œuvre dans les 5 collèges : relevés topographiques afin de délimiter les périmètres exacts ; pose de « chaises » pour[...]

Danzama-Koira

novembre 2023

Visite du Gouverneur

Par des commentaires positifs au sein de son administration, le nouveau Gouverneur de la région de Niamey a eu vent de l’initiative Un enfant Un arbre et a jugé utile de se rendre à Danzama, le 3 novembre. Accompagné du[...]

Danzama-Koira

novembre 2023

Effets induits

Le simple fait de clôturer de vert la cour de l’école et ses bienfaits directs pour les élèves (sécurité, calme, fraicheur, feuilles et fruits …) créent un environnement idéal qui attire, très vite, d’autres initiatives importantes, souvent de nouvelles infrastructures.[...]

Gonzare

novembre 2023

L’ eau !

Cette école a été choisie, entre autres, pour ses atouts en matière d’accès à l’eau : il y a deux puits et quatre bassins, répartis sur le terrain. En mauvais état, mais réparables. Inutilisés depuis cinq ans, les puits ont[...]

Bobiel

novembre 2023

Elagage

Les arbres autour de la cour ont tant grandi depuis des années que les branches commençaient à gratter les toits de tôle des classes et à entrer par les fenêtres ! Dans la cour, certaines branches devenaient fragiles et pouvaient[...]